Point cardinal / Léonor de RECONDO

Sur le parking d’un supermarché, dans une petite ville de province, une femme se démaquille. Enlever sa perruque, sa robe de soie, rouler ses bas sur les chevilles : ses gestes ressemblent à un arrachement. Bientôt, celle qui, à peine une heure auparavant, dansait à corps perdu sera devenue méconnaissable.

Laurent, en tenue de sport, a remis de l’ordre dans sa voiture. Il s’apprête à rejoindre femme et enfants pour le dîner. Avec Solange, rencontrée au lycée, la complicité a été immédiate. Laurent s’est longtemps abandonné à leur bonheur calme. Sa vie bascule quand, à la faveur de trois jours solitaires, il se travestit pour la première fois dans le foyer qu’ils ont bâti ensemble. A son retour, Solange trouve un cheveu blond…

Léonor de Récondo va alors suivre ses personnages sur le chemin d’une transformation radicale. Car la découverte de Solange conforte Laurent dans sa certitude : il est une femme. Reste à convaincre ceux qu’il aime de l’accepter.

La détermination de Laurent, le désarroi de Solange, les réactions contrastées des enfants – Claire a treize ans, Thomas seize -, l’incrédulité des collègues de travail : l’écrivain accompagne au plus près de leurs émotions ceux dont la vie est bouleversée. Avec des phrases limpides et d’une poignante justesse, elle trace le difficile parcours d’un être dont toute l’énergie est tendue vers la lumière.

3 réflexions sur “Point cardinal / Léonor de RECONDO

  1. Comment être soi-même sans blesser l’autre? Comment être heureux sans faire souffrir? Ce livre aborde avec subtilité la quête de soi, le changement de sexe et les bouleversements qu’il engendre, la tolérance. Comment les enfants vont-ils vivre la transformation de leur père ? Ce père change mais son amour est intact, sera-t-il suffisant? J’ai vraiment été émue par le personnage de Laurent, ses doutes et ses peurs. Un très joli livre. F.P.

    J’aime

  2. Un livre très captivant du début à la fin, on suit l’histoire de Laurent qui devient au fur et à mesure une autre personne au féminin. C’est très émouvant de sentir les doutes et les peurs de Laurent face à la vérité. C’est un très beau livre. Océane

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s